2-SUPER U (fermeture ... départ ....)

Suite à la fermeture administrative du SUPER U à NAY

Historique :

                        Pourquoi cette moyenne surface en centre ville ?

Approbation à l’unanimité par le Conseil Municipal de l’époque pour la création d’une moyenne surface de commerce alimentaire proche du centre ville. Ceci pour créer une synergie commerciale sur Nay. Les marchés des mardi et samedi attirant beaucoup de monde,  et aussi éviter la fuite des consommateurs vers les deux moyennes surfaces de Coarraze (Champion et Intermarché).

* Construction  de la 1ère structure  (création 1120m² de surface de vente, ouverture en  octobre 1991)

* Autorisation d’agrandissement obtenue fin 1998  (surface de vente : 1482m²) 

* Achat du magasin par Mr VALLIER en février 2004.

*  Agrandissement : autorisation de création d’une surface supplémentaire (+ 670m² en  août 2005) ( de 1482 m²  à  2152m²).

* Demande de transfert extension sur la commune de Bénéjacq début 2006 (refusée en CDEC (Commission Départementale d’Equipement Commercial) en Juin 2006).

* Motion du Conseil Municipal (13/02/2006) pour le maintien de Super U à Nay ou à défaut l’installation d’une enseigne équivalente à prédominance alimentaire (motion adoptée à l’unanimité à l’exception de Mr Chabrout, absent volontaire)

            * Nouvelle demande de transfert en 2009

* Vote à la CCVV (Communauté des Communes de la Vath Vielha) pour avis : vote défavorable à l’installation du Super U à Bénéjacq  (2 délégués de Nay, Mrs Chabrout et Grangé ont voté favorablement) (Information donnée lors du Conseil Municipal du 11 février 2009. Nous avons demandé que cette information soit portée dans le compte rendu du Conseil Municipal)

* Nouveau refus de la C.D.A.C (Commission Départementale d’Aménagement Commercial)                                           

* Samedi 2 mai 2009 : éboulement suite aux intempéries d’un terrain privé jouxtant un établissement recevant du public. Le Maire se rend sur les lieux : il faut  attendre  l’avis d’un expert de l’assurance.

L’éboulement évolue, l’expert de l’assurance se déclare incompétent et demande l’avis d’un expert plus compétant.

*  Samedi 16 mai : fermeture du magasin suite au franchissement de l’éboulement par le haut du mur de soutènement.

* Lundi 18 mai : passage de la commission de sécurité qui a prolongé l’arrêté de fermeture pour une durée « indéfinie ».

Il est quand même curieux qu’un événement aussi grave que ce glissement de terrain n’ait pas donné lieu à convocation du conseil municipal …

Entre le 02 mai et le 18 mai, ce qui prédomine dans cet événement est l’expectative et la décision de ne pas intervenir sur l’éboulement afin de ne pas provoquer l’appel de nouveaux matériaux en intervenant au dessus du mur de soutènement, ce qui est logique jusqu’au samedi 16 mai, date à laquelle les choses se précipitent puisque la terre passe par dessus le mur de soutènement et vient combler sur une petite partie la venelle qui sépare le bâtiment de Super U du mur de soutènement.

Nouvelle décision de ne pas intervenir et de s’en remettre toujours aux avis des experts.

Décision qui nous semble coupable car la poussée exercée sur le bâtiment annexe peut avoir des conséquences sur l’intégrité du bâtiment d’origine.

D’autre part l’extraction de matériaux dans cette venelle étant en aval du mur de soutènement ne peut avoir qu’ un effet minime d’appel sur les matériaux situés en amont de celui ci..

Cet attentisme a conduit au passage d’un simple glissement de terrain à la détérioration de biens immobiliers.

Seule bonne nouvelle, le conseil de la Préfecture de faire expertiser ce glissement par le BRTM (Bureau de Restauration des Terrains de Montagne) car il n’est pas de problème qui n’ait de solution. (Il y a environ 30 ans, le même genre de glissement de terrain avait affecté le terrain situé en aval des bâtiments du centre de long séjour actuel (ancien aérium), problème traité et solutionné.

Actuellement, les propos tenus par Mr le Maire laissent entendre que l’ensemble des coteaux sont sujets à glissement de terrain. Ces propos exagérément alarmistes contribuent à susciter la peur auprès des autorités compétentes (n’empêcheraient ils pas aussi toute délivrance de permis de construire ?)

La solution avancée par Mr Vallier, propriétaire de Super U de conserver 1000 m² de surface de vente alimentaire sur Nay et de créer 2400m² à Bénéjacq/Mirepeix va entraîner une guerre des enseignes. A ce propos, Mr Barrau, propriétaire d’ Intermarché à Coarraze lors de la première demande de transfert de Super U à Bénéjacq, n’a t il pas acheté un terrain à Nay en direction de Bourdettes afin d’y installer une antenne, dans le cas ou ce scénario se concrétiserait ?

Egalement lors de cette première demande de transfert  Mr Pierre Bacabara, propriétaire de terrains (environ 4 ou 5 hectares) à proximité de Point P et touchant la voie rapide avait été approché par 2 grandes enseignes pour créér une grande surface de vente. Mr Bacabara n’avait, à ce moment là, pas donné suite.

La création d’un Super U, zone Montplaisir, risque d’ouvrir la boîte de Pandore dont on ne sait quel diable sortira.

 

==>Conscients, des problèmes rencontrés par les consommateurs Nayais (et ceux des alentours) qui sont obligés de changer (avec plus ou moins de difficultés) leurs habitudes quotidiennes.

==>Conscients, de la gène provoquée par la fermeture de l’ancienne route d’Oloron (rue des Marnières).

==>Conscients également, des énormes problèmes rencontrés malgré eux par les salariés de Super U, auxquels nous apportons notre total soutien :  nous demandons, que la solution pour traiter ce problème d’éboulement soit trouvée le plus rapidement possible afin de revenir à la situation antérieure à cet événement.

Imaginons en conclusion :

            Une zone Montplaisir avec 1 ou 2 enseignes commerciales nouvelles,

Et également la mise en œuvre de solutions imaginées :

            Par Réseau Ferré de France : suppression du passage à niveau entre Bénéjacq et Nay

            Par le Conseiller  Général de Nay Ouest : construction d’un pont sur le Gave à hauteur de Baudreix, qui relierait la route d’Oloron (création d’un rond point à Arros) au rond point de Lagos et qui constituerait une voie d’évitement de notre ville.

Nous avons là les ingrédients qui conduiraient inéluctablement notre cité à la régression économique …

                 Le point de vue des deux élus d’opposition, Th Fillastre et Jean Pierre Bonnassiolle

                                                                                   Nay, le 22 mai 2009

                                                   ------------------------------------------------------------


  28 mai 2009    motion proposée lors du conseil municipal


  Le Conseil Municipal de NAY, réuni le 28 mai 2009

 

     * Considérant que le glissement de terrain survenu dans le courant du mois de mai endommage fortement la rue des Marnières (CV3 de Bosadrros à Nay) et fragilise toute la butte.

 

     * Considérant la gène occasionnée, par cette fermeture, aux habitants des lotissements desservis par cette route.

 

     * Considérant l'importance de l'existence du Super Marché U dans le tissus commercial Nayais.

 

     * Considérant que les municipalités précédentes ont favorisé et souhaité l'implantation en centre ville d'un supermarché à prédominance alimentaire.

 

     * Considérant que cette implantation a permis de répondre à l'attente des consommateurs et a contribué à l'attractivité commerciale du centre ville,bénéficiant ainsi à l'ensemble des commerces de la commune.

 

     * Considérant que la commune a contribué à obtenir l'autorisation d'extension de la surface commerciale, afin qu'elle soit portée de 1482m²  à  2152m²  induisant la présence de 46 salariés.

 

     * Considérant les motifs ayant présidé a la décision de la CDEC du 22.07.2006 et la décision du 03.02.2009.

 

     * Considérant l'impact de la diminution ou de la disparition d'un service de proximité au détriment des consommateurs, et notamment des personnes dépourvues de moyens de locomotion, et des personnes âgées.

 

     * Considérant l'impact sur la perte d'attractivité du centre ville au détriment des commerces et donc des emplois salariés et non salariés.

 

     * Considérant que la présence d'un supermarché à prédominance alimentaire, constitue un bon équilibre et un bon complément avec l'activité des commerces du centre ville, et avec l'activité des 2 jours de marché.

 

     * Considérant les énormes problèmes provoqués par la mise en chômage technique des 46 salariés de Super U.

 

Le Conseil Municipal mandate Mr le Maire

        Afin qu'il use de tous les pouvoirs que lui confèere la loi pour restaurer ou faire restaurer le terrain où a eu lieu le glissement afin de revenir, le plus tôt possible, à la situation antérieure à cet événement.

 


                               ------------------------------------------------------------------------------------------------

           

16 juin 2009 : décision de la Commission Nationale d'Aménagement Commercial

Nous nous sounvenons que le 3 février 2009 la Commission Départementale d' Aménagement Commercial avait  refusé d'autoriser la création d'un ensemble commercial Super U à la zone Montplaisir.

Suite à ce refus, un recours a été présenté par les maires de Bénéjacq de Mirepeix et la SAS "SUNAY" au niveau national (CNAC) contre cette décision Départementale.Cette commission après avoir entendu les demandeurs et délibéré décide  d'admettre les recours et d'autoriser le projet de la SAS "SUNAY" : création d'un ensemble commercial comprenant un hypermarché de 2600m² de surface de vente et un "espace culturel U" de 299m²  de surface de vente à l'enseigne "SUPER U" à Bénéjacq et Mirepeix.

                                                   --------------------------------------------------------------------------------

 

16 juillet 2009 : intervention radio de Mr le Maire Guy Chabrout

France Bleue Béarn

                                      "Les experts nommés par le directeur du Super U disent que le glissement du terrain est ponctuel, c'est une bande de terre constituée de marne graveleuse qui a glissé donc sur une couche de marne dure et donc elle a fait une sorte d'effet savonnette et la terre qui était dessus a donc glissé et c'est dû à l'afflux important d'eau de pluie dans les jours précédents.

Moi, j'ai écrit à la lecture de ce document là dans les premiers jours de juillet au propriétaire de Super U lui donnant donc l'autorisation d'evacuer les terres selon les recommandations du cabinet qui avait fait l'étude. Or à ce jour, 16 juillet aucuns travaux n'ont  été commencés.

Il y a un réel problème de réouverture et de besoins, sur la commune, les gens et notamment les personnes agèes souffrent beaucoup en ce moment de la fermeture du Super U parce qu'il n'y a pas beaucoup de voies de recours ici à Nay et en "intra muros".

                                                  ----------------------------------------------------------------------------------

 

  12 août 2009 : nous écrivons à Mr le Maire

                              Lors d'une interview sur France Bleue Béarn, vous avez évoqué les conclusions et les recommandations données par les experts ayant effectué l'étude du glissement de terrain jouxtant le Super U.

Nous souhaiterions, en tant que conseillers Municipaux, prendre connaissance de ces documents.

                          Vous remerciant de prendre en considération notre demande ......

                                                 ------------------------------------------------------------------------------------

 

14 août 2009 : Arrêté portant reconnaissance de catastrophe naturelle

 La commune de Nay est reconnue en état de catastrophe naturelle pour le mouvement de terrain du 30 avril 2009.

Journal officiel du 20 août 2009.

                                                --------------------------------------------------------------------------------------

 

Fin août 2009 : consultation des documents en mairie

Dans le dossier, nous n'avons trouvé que les expertises concernant l'état des lieux et des locaux après le glissement de terrain. Quant aux rapports d'expertise concernant les méthodes de réhabilitation : RIEN ! Devant notre étonnement, il nous a été répondu par le DGS que ces études étaient la propriété de Mr Vallier directeur du Super U.

Bizarre, bizarre, comme c'est bizarre ... ("Drôle de drame")

Ces rapports viendraient ils étayer nos certitudes, évoquées dès la fermeture administrative de l'établissement ?

Quoi qu'il en soit, la terre pesant sur le magasin a finalement été retirée fin juillet.


Aujourd'hui, que savons nous ?

* Que le magasin n'est plus en danger et qu'il pourrait réouvrir (peut être pas dans sa totalité tant que la partie endommagée n'a pas été restaurée)

* Que les travaux effectués ne permettent pas la réouverture de la route.


Demain :

Un nouveau Super U s'installera zone Montplaisir, de qui sera composée sa clientelle ?

Des informations laissent à penser, après étude, que l'Intermarché de Coarraze perdrait 20% de son chiffre d'affaire, donc de ses clients (nous citons cela non pas pour nous apitoyer sur le sort de la moyenne surface de Coarraze, mais pour donner une information complète)

Malgré ces 20% de clients pris à l'Intermarché, cela ne sera pas suffisant pour rentabiliser un outil dont le coût sera très important. Il faudra donc prendre des clients ailleurs, est ce que le magasin ED y survivra ?

Et encore, malgré cela , ce ne sera pas suffisant, il faudra donc aller chercher d'autres clients, où ?

Eh bien sur le magasin Super U de Nay, qui perdra ainsi sa rentabilité.

Les heures d'ouverture seront ells maintenues comme précédamment ?

Le personnel sera t'il aussi nombreux ?

Nous nous permettons d'en douter.

Le Super U de Nay sera-t-il un jour sacrifié sur l'autel de la rentabilité ?

A vous de juger ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Présentation

Recherche

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés