Discussion sur les fêtes de NAY : réunion du 05 février 2010

Publié le par nay-pr.opposition (Th Fillastre, JP Bonnassiolle)


La commission Animation réunie au complet le 13 janvier 2010 se prononce en faveur du maintien des fêtes d'août 2010.
La durée est maintenue à 5 jours, mais les feux d'artifice réduits à 3.
Souhait à l'unanimité d'une cérémonie du souvenir en hommage à Jeremy Censier.
Réflexion afin de donner à ces fêtes un caractère plus convivial, plus familial par l'implication des associations.
Enfin les dates sont fixées : Ces fêtes se dérouleront du 20 au 24 Août 2010.

Ces dates sont d'ailleur reprises par la presse, en conclusion du compte rendu du Conseil Municipal du 20 janvier (alors qu'il n'en avait pas été fait mention dans les questions diverses du Conseil Municipal.)

En date du 1er février, nous recevons une convocation nous invitant à une réunion  ayant pour objet " Discussion sur les fêtes de Nay" le mardi 05 février. Convocation adressée à l'ensemble du Conseil Municipal.

Que s'était il passé entre le 13 janvier et le 1er février  ?? ...
Les articles de Gérard Kinowski sur le blog du cercle des humanistes y étaient ils pour quelque chose  ?? ...
Toujours est il que le 1er adjoint, Jean Marc Grangé a tout d'abord pris la parole pour plaider en faveur de l'arrêt de ces fêtes pour une année afin de les repenser entièrement.
Isabelle Fitas lui rétorque que ses propos remettent en cause tout le travail effectué par la commission et que ce pourrait être la porte ouverte à d'autres remises en question après que les commissions aient bien débattu et soient arrivées à une conclusion unanime.
Ceux qui le souhaitaient ont pu s'exprimer, pour notre part, nous pensons qu'il est très important de  consacrer un temps de recueillement en mémoire de Jérémy Censier, qu'il faudra reconduire à l'avenir afin de ne pas oublier un tel drame et éviter qu'il ne se renouvelle. Mais puisque ces fêtes n'ont pas été interrompues l'année passée au lendemain du drame, il n'y a pas lieu un an plus tard de les suspendre.

En conclusion, Jean Marc Grangé propose de mettre ce point à l'ordre du jour du prochain Conseil Municipal, et souhaite que soit voté à bulletin secret la réponse à la question : "Les fêtes de Nay doivent elles avoir lieu en 2010 ?"
Il faudra donc se référer au règlement intérieur du conseil municipal pour mettre en place cette procédure.

==> Pourquoi, et qui ne voit dans les fêtes de Nay que les nuisances liées à la fête ? ? ...
Si nous reprenons les programmes des fêtes précédentes et réussies (au dire du plus grand nombre, remerciements, lettres de félicitation, ....) peu de gens sont oubliés , toutes les générations y trouvent de la joie, du bonheur, des enfants aux grands parents (dans la réalisation , la participation ou la consommation).

 Pourquoi retenir seulement le côté nuisance de ces festivités  :  bruit et alcool

Pourquoi ne pas mettre en avant : la convivialité des retrouvailles, les défis et  joutes sportives, la participation aux animations proposées ?
Une parenthèse joyeuse dans la vie quotidienne !



                                                                                                                                                            à suivre ...



Commenter cet article