Conseil Municipal du 20 janvier 2010

Publié le par nay-pr.opposition (Th Fillastre, JP Bonnassiolle)

* Le Conseil Municipal débute par la validation du compte rendu du Conseil Municipal précédent.
Gérard Kinowski demande la parole pour s'étonner que le résumé de son intervention lors du Conseil Municipal du 12/11/2009 ne figure pas dans ce compte rendu promesse faite à Jacqes Merino lors du Conseil Municipal du 12/12/2009.
Mr le Maire propose alors à Gérard Kinowski de revoir le texte avec lui pour le rendre plus concis et plus serein, "ne peuvent figurer dans les comptes rendus de Conseil Municipal que les réponses aux questions à l'ordre du jour, on ne peut pas s'étendre sur ses états d'âme ..."
* La secrétaire de séance sera Isabelle Fitas.

* Nous votons les décisions modificatives demandées par Mr le percepteur.

* Lancement d'une consultation - Place de la République :
Phase N°2 de l'opération FISAC sur la ville de Nay : opération de revalorisation de la place de la République ainsi que des arcades. Pour lancer la phase d'étude, la Mairie doit s'assurer les services d'un cabinet capable de pouvoir par la suite assurer la maîtrise d'oeuvre de l'ensemble des travaux.
Jean Marc Grangé, 1er adjoint, explique qu'une étude architecturale de l'ensemble de la place de la République sera demandée, mais que seul le dessous des arcades sera réalisé : assainissement, enfouissement des réseaux et traitement en surface des sols (le FISAC ne prend en compte que l'embellissement). La phase durera plus de 12 mois. Il dit que l'aide d'un bureau d'étude est précieuse ne sachant pas "par quel bout prendre un grand projet comme celui là ..."
==> Mr le Maire suspend la séance du Conseil Municipal pour donner la parole aux représentants du groupement des commerçants. Leur président demande à ce qu'il y ait  des concertations afin d'éviter les déconvenues. Il ne voudrait pas lire dans le journal, le matin, que l'on débat, le soir, de ce projet ... <==
Nous approuvons.

* La location de la salle de l'usine Petit Boy sera reconduite pour l'année 2010.

*Construction de logements :

1- Mr le Maire expose que l'Office Palois de l'Habitat est sur un projet  de construction de 29 logements à caractère social sur la commune. Cependant, ce projet, pour qu'il soit réalisable, doit recevoir l'accord de principe de la Mairie, tant sur sa réalisation que sur la participation financière s'élevant à un montant de 116 934.00€. (soit 3% du coût estimé des travaux) de cette manière là l'Office Palois de l'Habitat pourra prétendre à une subvention du Conseil Général .)
Le Maire demande au Conseil Municipal de donner son accord tant sur la réalisation de ce projet que sur le financement demandé.
=> Pour 14 voix    //  Abstention 6 voix    //  Contre 2 voix (Thérèse Fillastre et Jean Pierre Bonnassiolle (représenté)) <=

2- Mr le maire expose que dans le cadre du projet de la Béarnaise Habitat de construction de logements sociaux en lieu et place de l'ancien garage Antony, une subvention de 26000€ est demandée par le promoteur afin de pouvoir lancer cette opération (soit 3% du coût estimé des travaux).
==> Vote unanime <==

Pourquoi des votes différents (de notre part : "Pour" opération Béarnaise Habitat, "Contre" Office Palois de l'Habitat  ?

==> Projet Béarnaise Habitat (ancien garage Antony) : la construction de 8 logements se trouve en plein centre ville ce qui favorise la mixité sociale, les futurs locataires de cette résidence n'auront nul besoin de prendre leur voiture pour faire leurs emplettes.
Le projet évoqué avant l'été en Conseil Municipal a été présenté et débattu bien avant ce vote final.

==> Le projet Office Palois de l'Habitat  évoqué pour la première fois par Mr le Maire lors du repas des retraités (19 décembre) lorsqu'il à fait l'inventaire des projets d'urbanisme sur Nay .
Ce projet, situé chemin de Montreuil, proche du Centre de Long Séjour face au lotissement du Clos Cézanne comportera 29 logements sur une parcelle de 8000m².
Jacques Mérino s'étonne que ce projet arrive si vite en Conseil Municipal sans avoir été discuté au préalable.
Mr le Maire complète l'information en disant qu'il y a peu de temps qu'il est au courant de ce projet, il précise que ces logements seront exclusivement destinés à la location de type familial, T3,T4,T5, qu'ils rapporteront à la ville une taxe d'habitation d'environ 12000€ par an et que si les locataires en étaient exonérés, l' Etat se substituerait à eux.
Quant à nous, nous pensons, que 29 logements de type HLM  dans un endroit aussi restreint ne favorisera pas la mixité sociale recherchée à l'heure actuelle.
L'éloignement du centre ville ne favorisera pas non plus les déplacements sans moyen de locomotion (il n'est pas certain que ces habitants, contraints de prendre leur véhicule viennent consommer en centre ville).
Nos deux votes différents sont donc parfaitement cohérents avec les deux problématiques posées par ces projets.
En conclusion Mr le Maire évoque la possible création d'habitat social près de la Maison St Joseph, projet porté par Mr Duboé.  Le mot de la fin revient à Jacques Mérino "il faudra encore que la mairie verse une subvention égale à 3% du montant du projet ! ..."

                                                                                                                                                               à suivre ...


Commenter cet article